27/05/2018

Tour de Sardaigne

40eme anniversaire du club ! L’occasion d’un superbe rallye en Sardaigne, organisé par Rallye 1000 Bornes.

Nous partîmes à quatre et très vite nous fûmes quatorze... puis encore et encore, jusqu’à quarante-sept équipages...
Non, pas toutes des Healey car 3 avaient fait faux bond... ce sont de vieilles dames ces jolis « joujoux » ! Et elles ont leurs caprices…  

Dimanche 27 mai.  Toulon - Porto Torres Rassemblement au port de Toulon. Accueil chaleureux de l’équipe d’organisation. Installation minutieuse des plaques de rallye… et nous voilà prêts à monter à bord de nos carrosseries pour une traversée en ferry de la compagnie Sardinia Ferries. Très vite nous fûmes restaurés par de charmants Italiens !

Lundi 28 mai. Porto Torres – Oliena : 292 km
La nuit fut courte : réveil à 5 h du matin, prêts à lever le camp ! 195 kms nous attendaient jusqu’à la première étape... jolie route de bord de mer offrant des paysages sauvages et préservés.
Pourquoi le vent et la pluie étaient-ils au rendez-vous ? on se le demande...
Mais, à croire que nos gentils organisateurs avaient tout prévu : un arrêt à Santa Teresa Gallura à l’hôtel « Corallaro » pour un nouveau petit-déjeuner, délicieux et copieux, nous permit de goûter très vite des spécialités sardes ! Et nous voilà repartis pour quelques kilomètres… et, une fois à droite et une autre à gauche... nous vérifions que nos suiveurs soient bien derrière... et le chauffeur accélère pour montrer sa puissance ! Mais cela ne dure qu’un temps car il ne faut pas les oublier...
Quel déjeuner délicieux et fin à « Il Marino di Puntaldia » !... avec toujours un accueil chaleureux et une organisation formidable.

Petite pause sur la plage pour certains avant de reprendre la route. Roberto et Anne se sont baignés et peut-être d’autres qui n’ont pas osé nous l’avouer ? Une eau transparente, même si le beau temps n’était pas encore de la partie !!!
N’oublions pas les « nurgahe », des constructions mégalithiques, symboles de l’île. Elles sont au nombre de 8000 ! En forme de cône tronqué, érigées par la Civilisation Nuragique (entre l’Âge de Bronze et le IIème siècle avant J.C., elles pouvaient avoir des fonctions militaires, religieuses ou astronomiques.
Ce fut une belle première étape roulante, de Porto Torres à Oliena, le long de la côte Nord de l’Ile avant de rejoindre le très bel hôtel « Su Gologone ».

Mardi 29 mai. Oliena – Oliena : 210 km
La seconde étape, de Oliena à Oliena, pour que nos voitures puissent parcourir les routes de montagnes du Supramonte et du Gennargentu. Saviez-vous que « gorropu » signifie « gorge » en sarde ? La « Gorge de la gorge » est le canyon le plus profond d’Europe ! Nous y étions…

Sans oublier l’étonnant village d’Orgosolo avec ses murs peints et ses fresques, à consonance politique ou humanitaire, retraçant des évènements d’actualité. Quelle fut notre surprise lors d’un stop dans ce village où un orage et une grosse pluie nous ont accueillis... Mais, qu’à cela ne tienne, nous avions les coupe-vent siglés Club Healey, Frédérique Constant et AH Spares !

Déjeuner à Arbatax au Restaurant « Borgo Cala Moresca »…toujours au top ! et nouvelle nuit à l’hôtel Su Gologone… et dîner bien sûr !
Su Gologone, vous imaginez dans un lieu perdu, un hôtel improbable, à la fois original et source d’inspirations diverses, qui nous a tous merveilleusement surpris. Petit déjeuner devant la splendide vue sur la nature environnante ! Il était réservé comme final et, compte tenu d’un accostage modifié en Sardaigne, nous y avons été accueillis au début de notre séjour.

Mercredi 30 mai. Oliena – Alghero : 245 km
Troisième étape, d’Oliena à Alghero, nous traversâmes l’Ile d’Est en Ouest.
De bon matin, la visite du « Museo S’abba Frisca » nous mit dans l’ambiance des traditions et des coutumes millénaires sardes.
Quelle nature sauvage et époustouflante nous a réjouit avec ces paysages de montagnes et ces villages traditionnels.
Saviez-vous que le chêne liège dont les forêts sardes sont peuplées, peut vivre 800 ans et atteindre 25 m de haut ? Appelé « or doux » dans la région, il est utilisé pour de multiples usages.
Et quelle magnifique route SS125, vous n’ignorez pas que c’est la route mythique pour les motards et nous, nous nous sommes régalés !

Rappelons que les Sardes sont d’une gentillesse extrême, avec un accueil très courtois dans tous les lieux où nous sommes allés. Les uns et les autres étaient contents de découvrir nos voitures et de les voir circuler.
Contraints de faire un stop dans un garage, certains ont même expérimenté leur efficacité et leur intérêt pour nos anciennes…
Bon déjeuner à Benetutti, au restaurant « Agriturismo Testone » et première nuit à l’Hôtel Dei Pini à Alghero. Très différent du précédent car situé sur la mer mais avec de belles prestations.

 

Jeudi 31 mai. Alghero – Alghero : 210 km
La quatrième étape, c’est par une très belle route côtière offrant des points de vue merveilleux sur la mer que nous arrivâmes à Alghero.
Après le déjeuner servi à l’Hôtel « Catalunya » (vue panoramique sur la mer et la marina), visite guidée de la vieille ville fortifiée. Quel délice de se promener dans toutes ces vieilles rues ! Ainsi, nous pouvions découvrir toutes les influences italiennes, carthaginoises, phéniciennes, byzantines, arabes et catalanes. Eglises, palais, remparts… nos yeux étaient éblouis.
Retour à l’hôtel Dei Pini. Farniente et baignade pour certains, avant de se préparer pour le dîner (tous en blanc !). Apéritif autour de la boutique qui a rencontré un franc succès. Ambiance festive pour cette soirée. Un gâteau d’anniversaire spectaculaire !.. Puis, le discours chaleureux du président avec remerciements adressés aux organisateurs et remise des trophées. Trophée Tony Bennetto gagné par l'équipage n°35 UK : Damian Trafford. Trophée AH Spares gagné par l'équigage n°31 NL : Lucy et Jan Carel Kingma. Trophée Frédérique Constant gagné par l'équipage n°30 CH :  Alfonso Puebla et Dominique Rossi.

Vendredi 1er juin. Alghero – Stintino : 58 km
La dernière étape fut courte. C’est en bateau, depuis Alghero, que nous avons rejoint la Grotte de Neptune. Grotte de 4 km de long, présentant d’incroyables et impressionnantes formations karstiques qui nous ont « médusés » …
Déjeuner à l’hôtel « Corte Rosada » avec une jolie vue sur la mer.
Puis, direction Stintino pour notre dernière nuit au « Villagio Le Tonnare ». Farniente au bord de la piscine ou sur la plage…

 

Samedi 2 juin. Porto Torres - Toulon
Départ à l’aube pour l’embarquement à Porto Torres. Traversée de jour pour rejoindre les côtes françaises.

Pour conclure, quelques petits soucis mécaniques, rapidement pris en charge par les pro de la mécanique… nos vieilles dames et leurs chauffeurs se sont bien débrouillés. Pas de pannes importantes et tous rentrés à bon port !

Une organisation sans faille. Un Road Book admirable.  Des organisateurs à la fois discrets et présents.

Une pensée pour les équipages australiens trop tristes de n’avoir pu se joindre à nous du fait de la disparition brutale de l’un des leurs.

Un grand merci à toute l’équipe du Club Healey pour son investissement et son dynamisme qui ont permis de réaliser ce rallye exceptionnel.

Martine De La Taille